Nos recettes

Et si on se mettait aux fourneaux ?

Marc Médeville partage quelques recettes gourmandes, héritées d’un chef ou plutôt d’une cheffe hors pair : sa maman … « C’est elle qui m’a donné le plaisir de cuisiner… et de se laisser guider par le nez. La cuisine, c’est comme le vin, c’est un assemblage de saveurs et d’odeurs. Et puis c’est aussi un moment de vie que l’on partage ». Marc Médeville

Au menu

Pour l’apéro : Palourdes grillées au four « juste agrémentées de chapelure et de persil »

Palourdes grillees au four

Recouvrir les palourdes ouvertes de persil, d’une pointe de beurre, de chapelure et et fromage râpé.
Laisser griller au four.Servir avec un Bordeaux blanc sec type Château Gréteau.

Plat : Langoustines à l’armoricaine

Langoustines à l’armoricaine

Dans une marmite faire blanchir des oignons, ajouter des carottes très finement coupées, des tomates et quelques feuilles de laurier. Laisser le tout se concentrer. Plongez les langoustines dans la marmite, recouvrir, laisser cuire une petite demi-heure. En fin de cuisson ajouter quelques morceaux de piment et des gouttes d’un vin blanc liquoreux type Cadillac. Eteindre le feu immédiatement et laisser reposer.
Servir avec un rouge tannique type Château Peyreblanque dans les Graves.

Plat : Les œufs brouillés façon Medeville

« Les vrais œufs brouillés, c’est un peu de patience, beaucoup d’amour, un bain marie et des bons œufs »Battre de bons œufs frais, et les faire cuire 15 minutes au bain marie tout en remuant régulièrement. Veiller à ce que le bol reste stable. La texture des œufs brouillés doit être lisse, crémeuse (« et pas grumeleuse comme à la poêle »)Pour agrémenter, rajouter des pointes d’asperge – où des champignons précuits –  et une pointe de sel en fin de cuisson.
A servir avec un vin rouge, Merlot et Cabernet, qui complète l’acidité de l’asperge.

Plat : Piquillos farcis à la brandade de morue

Piquillos farcis à la brandade de morue

Cuire au four les piquillos. Retirer la peau et les farcir avec de la brandade de morue. Pour la brandade de morue : après avoir dessalé la morue, faire cuire 15 minutes à l’eau bouillante. Puis réduire en purée avec de l’huile d’olive. Ajouter de l’ail et du persil.
A servir avec un rouge tannique type Château Peyreblanque dans les Graves pour souligner le côté épicé du poivron.

Pour en savoir plus :
https://www.bordeaux.com/fr/Bordeaux-Magazine/Journal/Food/Dejeuner-chez-Marc-Medeville-1vigneron1recette

Nos vins - La vie au château - Nos recettes

Retour au carnet du Château